Tout pour apprendre la langue italienne
Liens sponsorisés :

Apprendre à bien prononcer l'italien c'est un peu comme apprendre à chanter. Une prononciation correcte est souvent essentielle pour pouvoir se faire bien comprendre. L'italien est une langue phonétique, c'est-à-dire où toutes les lettres d'un mot sont prononcées. Cette constatation faite, pour un français la prononciation de l'italien présente quant même quelques difficultés. Avant de vous suggérer des sites qui vont vous aider à comprendre et à améliorer votre prononciation, voici quelques notions de base à retenir :
 

  • L'accent tonique

Un français aura la tendance, en parlant en italien, à accentuer toujours la dernière syllabe, ce qui peut avoir un certain charme, mais qui n'est pas du tout correct. Généralement l'accent tonique des mots italiens se situe sur l'avant-dernière syllabe. Si cela n'est pas le cas l'accent tonique sera indiqué seulement s'il tombe sur la dernière syllabe (ex : papà, città, però, Perù etc.). Par contre, s'il tombe sur l'avant-avant-dernière, il n'est pas indiqué. Il faudra alors, dès que vous rencontrez un de ces mots, le marquer par exemple sur un petit carnet pour pouvoir vous en souvenir et l'apprendre plus facilement.

L'accent tonique mal placé peu des fois modifier la signification d'un mot comme dans le cas de il papa (le pape) et papà (papa).

Et maintenant un petit exercice très simple pour comprendre le fonctionnement de l'accent tonique : après avoir choisi un mot, essayez de le prononcer en déplaçant l'accent d'une syllabe à l'autre. Ex. bánana, banána, bananá (la prononciation correcte étant la deuxième).

  • La prononciation du "R" : les italiens roulent les "R"

Pour réussir à rouler les "R" comme les italiens, il faudra s'armer de patience et s'exercer régulièrement pour apprendre à positionner la langue au bon endroit dans la bouche. Le "R" français se prononce dans la gorge. Pour le "R" italien essayez de positionner la langue comme quand vous prononcez un "L", ajoutez ensuite les vibrations. Si vous ne réussissez pas, ne vous découragez pas, ce n'est pas grave. Il y des italiens qui ne sont pas capables de roulez les "R", on dit qu'ils ont la R moscia.

  • L'absence de nasales

Les lettres "M" et "N" en italien ne sont pas prononcées avec un son nasal.

  • Les autres consonnes

Les autres consonnes se prononcent comme en français. Certaines lettres, présentes dans les mots étrangers, J, K, W, X et Y , ne font pas partie de l'alphabet italien.

  • Les consonnes "C" et "G"

La prononciation de ces consonnes change selon qu'elles soient suivies par les voyelles "A", "O", "U" ou "E", "I".

c + a o u     [k] casa, cosa, culto

g + a o u     [g] gala, gola, gusto

pour avoir le même son dur quand elles sont suivies par le "E" et le "I" , il faut que "C" et "G" soient suivies par la lettre "H"

ch + e i      [k] che, chi

gh + e i    [g] spaghetti, rughe

Par contre pour garder le même sont de quand  "C"  et "G" sont suivies par les deux voyelles "E" et "I"

c + e i     [tch]     cena, circo

g + e i     [dj]     gente, giro

il faut que les voyelles "A", "O" et "U" soient précédées par un "I"

ci + a o u     [tch]     Francia cioccolata, ciuco 

gi + a o u     [dj]     giallo, giovane, giusto

 

  • Le son "GL"

Le son "GL" [ly] (gli, giglio, glielo) se prononce avec un son mouillé.

  • Les doubles consonnes

En italien les doubles consonnes sont clairement articulées, ce qui n'est pas le cas en français. Faites attention car souvent la signification d'un mot varie selon qu'il soit prononcé avec une seule consonne ou deux: sete/sette, capello/cappello, sono/sonno, ano/anno (qui fait bien rigoler les italiens !).

  • Les voyelles

Dans l'italien standard la prononciation des voyelles se différencie entre ouvertes et fermées, mais si vous allez en Italie vous allez vite vous rendre compte que c'est souvent sur ce registre qui se jouent les différences régionales, donc ne vous découragez pas, car même les italiens ne prononcent pas tous les mots de la même façon.



Pour apprendre à bien prononcer il faut d'abord écouter les natifs et essayer de les imiter. Quand vous rencontrez un mot difficile, vous pouvez par exemple le marquer dans un cahier, ensuite le répéter plusieurs fois à voix haute, vous mémoriserez ainsi à la fois le mot et sa prononciation. Vous pouvez aussi former des phrases avec des mots qui sont pour vous difficiles et vous entraîner à les prononcer.

 

Vous trouverez ci-dessous une sélection de sites pouvant vous servir pour améliorer votre prononciation de l'italien :

 

Un dictionnaire est très utile pour connaître la prononciation correcte d'un mot italien.

 

Si vous avez un niveau avancé et vous souhaitez améliorer votre prononciation, pourquoi ne pas essayer le cours de diction en ligne proposé par l’Accademia Attori. Pour apprendre à prononcer comme un/une présentateur/trice du journal télévisé.

 

Ce site fournit des explications plus approfondies sur la prononciation de l'italien.

 

  • Les exercices de Matdid

Le site Matdid propose deux pages d'exercices de lectures pour vous aider à prononcer les sons "C" et "G" et "Z" et "GL".

Forvo est site collaboratif de prononciation de mots. Vous pouvez entendre les mots italiens prononcés par un locuteur natif. Si jamais le mot que vous cherchez n'est pas présent dans sa base de données, il suffira de l'ajouter pour qu'un autre utilisateur le prononce pour vous.
 

Vous avez des doutes ? Utilisez Giulia, Luca ou une des voix disponibles sur ce module pour lire un mot ou un phrase en italien. Il suffit de les saisir dans la case et ensuite cliquer sur "Say it". Quand vous écrivez, faites attention à la ponctuation, un virgule ou un point oublié ou de trop vont changer l'intonation de la phrase.
 

Quand vous aurez atteint un niveau avancé rien de mieux que quelques virelangues en italien pour améliorer votre prononciation.